Stages Flash Cobra Versailles

Saviez-vous que vous pouvez créer votre studio avec de petits flashs abordables, et des accessoires que vous fabriquez vous-même ?

port En dehors de l’économie représentée, travailler avec de petits flashs vous permet de ne plus être cantonné uniquement au studio : vous pouvez créer des éclairages complexes sur le terrain, en tirant partie de la physionomie d’un lieu, ou encore en extérieur. Et vous pouvez transporter votre propre studio dans un sac à dos !

Le matériel de studio traditionnel représente un investissement lourd, surtout lorsqu’il s’agit de travailler en extérieur.

Avec de petits flashs, plus besoin de groupe électrogène ou d’un générateur portable au coût exorbitant pour travailler en extérieur, plus besoin d’un véhicule pour transporter son matériel… et la plupart des accessoires d’habitude coûteux peuvent se fabriquer à la maison.

sans-titre-2Votre studio se range dans un sac ou une malette, et l’investissement en matériel peut commencer avec moins de 100€. Vous pourrez créer des éclairages tout a fait identiques a ceux que d’autres réalisent avec un équipement de plusieurs dizaines de milliers d’euros. Avec l’avantage de pouvoir transporter votre studio partout.

L’éclairage créatif avec de petits flashs connait un engouement spectaculaire aux Etats-Unis depuis quelques années. Certains photographes reconnus l’ont popularisé, comme Joe McNally qui utilise ces techniques depuis plus de 20 ans dans ses reportages pour le magazine National Geographic, ou encore David Hobby, auteur du blog Strobist.com.

En France, les sources d’information sur l’éclairage créatif avec de petits flashs sont encore rares. Pourtant, de plus en plus de photographes sont intéressés par ces techniques qui ouvrent des horizons nouveaux à leur créativité.

L’objectif de ce stage, c’est d’apprendre à créer son studio avec de petit flashs, à comprendre la lumière, et à la maîtriser.

Coût du stage : 340€ pour le weekend entier.
Date du 16 au 17 Novembre 2013

Vous allez apprendre en un weekend :

A créer votre studio avec du matériel abordable :
Découvrez comment choisir votre équipement pour créer votre studio avec de petits flashs, et comment fabriquer vos propres accessoires avec du carton, du scotch, des intercalaires et des ciseaux.
A utiliser votre matériel d’éclairage :
Comprenez le fonctionnement de la lumière. Apprenez à faire vos réglages simplement,
a la main ou au flashmètre (accessoire dont on peut facilement se passer, comme vous le verrez),
pour travailler avec vos flashs en studio, sur le terrain et en extérieur.
A reproduire puis à créer vos propres schémas d’éclairage :
Utilisez de petits flashs pour recréer des éclairages traditionnellement réalisés avec du matériel lourd.
Reproduisez des schémas classiques, quelques schémas de grand photographes, puis créez les vôtres !
A tirer parti de la physionomie d’un lieu pour créer un éclairage créatif :
Apprenez a utiliser votre environnement pour créer des atmosphères fortes. Le fait d’utiliser de petits flashs donne le champ libre a beaucoup de possibilités.
Par exemple, dans la photo ci-contre, un flash a été placé dans une machine a laver. On aurait pu aussi en placer un sous un escalier, derière une porte, dans un frigo entrouvert…
A élaborer votre propre style de mise en lumière :
Apprenez a identifier les schémas d’éclairage de photos que vous voyez dans des magazines et reproduisez-les.
Ou inspirez-vous en pour les modifier “à votre sauce”. Adaptez les schémas d’éclairage traditionnels à des situations spécifiques. Et élaborez votre propre style !
A aborder des situations d’éclairage complexe :
Apprenez a mélanger la lumière ambiante et la lumière des flashs (le soleil peut devenir l’une des sources de lumière de votre schéma d’éclairage…),
apprenez à « tricher » avec la balance des blancs de différentes façons, à créer du flou de bougé tout en figeant une partie de l’image
avec un flash sur la même photo (comme sur l’image ci-contre)…

sssssssschemasans-titre-3ssssqqqqc

Coût du stage : 340€ pour le weekend entier.
Date du 16 au 17 Novembre 2013

 

[col_13]INFOS
[icon name=” icon-star-2″ circle=false]Niveau : Débutant

[icon name=”icon-user-2-add” circle=false]Nombres de stagiaires : 6 maximum

[icon name=”icon-pin” circle=false]Horaires et Lieu :

De 10H30 à 18H30(+ pause déjeuner)
STUDIO PHOTO 78
Viroflay / Versailles

Voici une vidéo qui présente des images que nous avons réalisées avec les techniques abordées dans le stage, et que nous mettons en oeuvre dans notre activité professionnelle :

Ce qu’en ont pensé les anciens participants :

[gearlist]

  • « C’était une révélation et j’ai adoré le stage. JF est un super bon pédagogue, il va à l’essentiel et nous donne les outils nécessaires pour pratiquer sa créativité sans devoir se ruiner.

    Merci pour tous les renseignements super utiles et pour ta disponibilité. Enfin pouvoir faire de la photo créative comme des pros sans se ruiner c’est JR 007.» Belgin A.

    « Ce cours est très intéressant pour deux raisons :

    – c’est une approche très pédagogique, simple avec un professeur très clair et chaleureux – que vous fassiez du studio ou pas cela permet d’améliorer son rapport à la lumière et l’utilisation de flashs et de réflecteurs même en plein extérieur ou en photo de rue. » Nicolas S. – Everybodylovesphoto.com.

    Partant du fait que je ne sais même pas utiliser un seul flash même en mode automatique, je me suis dit que j’allais être vite dépassée.
    Je n’aurais jamais imaginé, en sortant de ces deux jours de formation, pouvoir utiliser un flash, deux flashs , trois flashs !!!!!!!! Et pourtant c’est ce qui se passe.
    (…)
    Grâce à cette formation j’ai la sensation d’avoir passé une étape, tant je ressors avec une belle envie de faire des photos, au flash, bien sûr. Alors un grand merci a toi.
    Brigitte C.

    J’ai vraiment apprécié de participer à la session du 18-19.

    Merci à toi de nous faire partager ta passion avec un tel enthousiasme. Egalement à nos deux modèles So & Robert qui jouent très bien le jeu.

    Anthony B. – MyDeclic.com

     

    J’étais de la première session et j’en garde un excellent souvenir. J’ai appris pas mal de choses durant ces deux jours, que je vais d’ailleurs essayer de mettre en pratique au fur et à mesure. Apparemment, les WE suivants sont aussi des succès et c’est tant mieux.

    Eric M. – http://www.flickr.com/photos/emck92/

[/gearlist]

 

Coût du stage : 340€ pour le weekend entier.
Date du 16 au 17 Novembre 2013

sans-titre-31

Les réponses aux questions fréquentes :

– Utiliser de petits flashs et des accessoires fabriqués soi-même permet-il d’obtenir les mêmes rendus qu’en utilisant des flashs de studio classiques ?

Tout à fait. Le principe est le même : vous avez une source de lumière dont vous pouvez modifier l’intensité et que vous pouvez commander a distance (nous verrons comment pendant le stage). Vous pouvez donc obtenir des rendus tout a fait identiques à ceux obtenus avec du matériel de studio traditionnel.

Cependant, le matériel de studio professionnel correspond mieux a certaines applications très spécifiques, comme le packshot (« photo d’identité » d’un produit), où la lumière est travaillée “au millimètre”, avec des impératifs colorimétriques stricts, etc…

Par contre, pour l’éclairage créatif, les petits flashs produiront les mêmes résultats que du matériel lourd, avec l’avantage d’être plus maniables (poids léger, pas besoin d’alimentation électrique externe), plus transportables, et peu coûteux.

– A l’issue du stage, est-on capable de travailler également avec du matériel de studio classique ?

Tout à fait. Si vous savez travailler avec de petits flashs en studio, vous serez tout a fait à l’aise avec du matériel traditionnel.

Contrairement a ce que l’on peut penser de prime abord, maîtriser des flashs de studio est bien plus simple que de savoir travailler avec de petits flashs, notamment parce qu’ils sont équipes de lampes pilotes qui permettent d’avoir un aperçu de l’éclairage avant de prendre une photo.

D’ailleurs, beaucoup de débutants se reposent entièrement sur ces lampes pilotes sans chercher a comprendre pourquoi tel placement de lumière produit tel effet. Travailler avec de petits flashs implique de comprendre comment fonctionne la lumière (ce que vous allez apprendre pendant le stage). Par conséquent, il vous sera encore plus facile d’aborder du matériel de studio classique.

– J’ai déjà un flash TTL de la marque de mon appareil photo. Puis-je utiliser ce flash pour commencer ?

Sans problème. Par contre, si vous souhaitez vous équiper de plusieurs flashs, il sera inutile d’acheter un second flash aussi cher.

Ce que l’on paye sur les flashs Canon ou Nikon (ou autres), c’est l’automatisme. Or, en studio, on travaille toujours en manuel (pas de panique, c’est bien plus simple que ce que l’on pense, et vous serez tout à fait à l’aise avec le mode manuel a l’issue du stage).

Comme on n’utilise pas l’automatisme, on peut se tourner vers des modèles de flashs très abordables, qui sont même parfois plus puissants que les flashs TTL de grands fabricants comme Canon ou Nikon. Ce type de flashs (par exemple, le KF-36, successeur du Vivitar 285HV) ne coûte pas plus cher que 65 euros.

– Je n’ai jamais entendu parler d’éclairage de studio avec de petits flashs. Pourquoi cela ?

L’éclairage créatif avec de petits flashs connait un engouement spectaculaire aux Etats-Unis depuis environ 5 ans. En France, on trouve encore très peu d’informations sur le sujet, et aucun ouvrage spécifique n’a été écrit ou traduit dans notre langue à ma connaissance.

Cette technique également est rendue plus facile d’accès avec un appareil photo numérique, pour la simple raison qu’elle se base sur des tests de photos successives, jusqu’à l’obtention d’un rendu satisfaisant. Elle était donc relativement difficile à mettre en oeuvre en argentique, du fait de l’absence de lampe pilote.

– Quel matériel fournissez-vous pendant le stage ?

L’intégralité du matériel d’éclairage est fourni pendant la durée du stage.

Un transmetteur radio Pocket Wizard est remis à chaque participant pour les prises de vues.Il suffit donc d’apporter son appareil photo (reflex ou bridge équipé d’un mode manuel).

– Quel niveau technique est requis pour participer au stage ?

Les sessions précédentes ont réuni des photographes de profils et d’expériences très diverses, de l’amateur débutant au photographe professionnel avec 25 ans d’expérience…

Le stage est conçu de manière à expliquer simplement les notions techniques, et à les aborder sans utiliser de jargon, avec des exemples limpides. Plusieurs rappels des notions indispensables sont toujours faites lors du stage, pour que les débutants puissent suivre à leur allure.

La formation est donc ouverte aux personnes de tous niveaux.

– Y aura t-il des mannequins professionnels, maquilleur, styliste… présents lors du stage ?

L’objectif de ce stage est de comprendre les techniques d’éclairage pour pouvoir les reproduire chez soi, plus que de donner simplement l’occasion ponctuelle de prendre des photos en studio.

Certains stages, organisés par d’autres photographes, permettent de prendre des photos avec des mannequins professionnels, et de rentrer chez soi avec de belles images sur sa carte mémoire, mais sans forcément être capable de reproduire les mêmes chez soi. Ces stages peuvent être complémentaires à celui que nous organisons, et sont souvent de qualité, mais le principe en est fondamentalement différent.

Vous prendrez beaucoup de photos pendant le stage, mais le plus important lors de ce weekend, c’est d’acquérir un savoir-faire que vous pourrez directement mettre en application en rentrant chez vous à l’issue de la formation, avec votre propre matériel.

Réservez dès maintenant :

Coût du stage : 340€ pour le weekend entier.
Date du 16 au 17 Novembre 2013

Les sessions se remplissent de plus en plus rapidement. Il est donc recommandé de réserver bien à l’avance.

Le tarif est de 340€ TTC pour l’intégralité des deux jours.

Le stage a lieu à Versailles, au StudioPhoto78  sur deux jours, de 11h à 19h.

Prochaines dates et réservation : cliquez ici.

Vous repartez chez vous avec un document de 20 pages récapitulant toutes les notions abordées pendant le stage.

Modalités, termes et conditions, politique d’annulation, politique de préservation et contact.

One Comment

Leave a comment